Maladies dégénératives

/Maladies dégénératives
Maladies dégénératives 2019-09-22T21:18:37+01:00

Les maladies cardiovasculaires dégénératives et inflammatoires sont les fléaux de notre société. Leur chronicité justifie de mieux comprendre l’usage du corps qui les fabrique afin d’en déjouer leur installation insidieuse.

Déjouer l’installation des maladies chroniques

Pour ces maladies, le maintien d’une meilleure circulation sanguine par un usage mécanique corporel simple, permet l’évacuation régulière d’éléments stagnants, l’apport plus régulier d’oxygène aux portes des cellules, source d’énergie

Cela diminue entre autres le risque de dégénérescence cellulaire, « nettoie » l’inflammation, crée moins de microtraumatismes et de fatigue, augmente l’immunité par une meilleure oxygénation de la moelle osseuse.

Comprendre la mécanique du corps

En comprenant comment le corps doit fonctionner on assure les bases du vivant, et espère ainsi enrayer la progression de ces maladies.

Savons-nous assurer ses bases ?

« Le vivant » correspond à une dynamique permanente qui bien que complexe nécessite des habitudes bénéfiques au quotidien. Certaines habitudes corporelles dans ce monde moderne sont néfastes et ne sont pas améliorées par l’exercice physique différé (voir cet article)

Nous pouvons modifier certaines de ces habitudes quotidiennes.

Pour identifier les habitudes à changer…

Stratégie :

  • Rappeler brièvement les lois simples et fondamentales auxquelles le corps est soumis
  • Comprendre la hiérarchie des systèmes internes qui fonctionnent ensemble pour maintenir le vivant en équilibre avec son environnement.
  • Dès le premier pas et dans tous nos pas au quotidien, répondre aux besoins du vivant.

Cet apprentissage est réalisé grâce une pédagogie simple, logique et ludique, interactive et démonstrative qui démontre en temps réel les besoins de la circulation sanguine par rapport à la gravité avec l’aide des flux Doppler.

Résultats :

 Après un atelier d’une heure et demie, la personne acquiert les notions fondamentales des besoins du vivant en comprenant ceux de sa circulation sanguine.

Le savoir et la conviction acquise lui permettent et lui donnent l’envie de changer plus facilement quelques habitudes de son quotidien.

Les effets sur sa circulation sont instantanés, ceux sur sa santé globale sont ressentis ou objectivés après plusieurs semaines, le tout s’installant de façon durable.